Se mettre à l’écoute du corps

 

L’idée que corps et âme puissent s’harmoniser dans un équilibre juste, même si toujours mouvant, d’où peuvent éclore des relations respectueuses et vraies et où puissent s’éprouver bien-être, détente, lâcher-prise peut de nos jours apparaître comme une vaine promesse ou relever d’un leurre, voire d’un idéal trompeur. Il ne s’agit pas ici de proposer des paradis artificiels…

Les enjeux sont nombreux qui mettent nos corps et leur histoire à rude épreuve. Les espaces « hors menace » semblent devenus rares : accélération de nos vies, exigences de performance, vieillissement, maladie, circonstances dramatiques, traumatismes majeurs ou intimes, histoire personnelle désertée ou mouvementée …  Or certaines démarches, par divers moyens, font la supposition et aussi l’expérience qu’un espace relationnel particulier, un toucher proposé avec tact, peuvent aider à reconstituer un état de moindre vulnérabilité. Et qu’ainsi l’on peut s’ouvrir à un passage par où s’éprouvent avec le monde des échanges plus sereins. Un espace plus perméable au monde est possible. Les vagues se retirent pour revenir jusque là où peu à peu les falaises se défont et inventent le sable. Il faut aller effleurer l’origine, remettre en connivence la chair et la parole, les remettre en mouvement.

C’est en quelque sorte ouvrir un passage à cet arrière-pays de soi que nous portons tous, vallonné ou abrupt, déserté ou florissant. Aller à sa rencontre, par le toucher et par toutes sortes de créations ouvre à la possibilité de se trouver dans un même paysage, avec d’autres, devant un horizon commun. Il ne s’agit pas d’y pénétrer en conquérant, pas même en cartographe, mais de s’y asseoir en visiteur délicat, simple témoin de l’insu, et de rester attentif à ce qui surgit…

Suivre le bord du rivage qui vient toucher l’eau comme si c’était un fil … toucher le bord de soi, en passant par un autre.

Le Massage Sensitif Camilli® est une méthode qui permet cette découverte de soi et de l’autre en même temps. Elle offre une école incomparable, centrée sur la sensation et son « écoute ».  L’accordage « tempéré », l’équilibre dynamique des investissements, le rapport ajusté et mobile à l’environnement physique et humain en sont un résultat particulièrement sensible. Elle contribue à améliorer nos façons d’aller dans la vie et offre de nombreuses possibilités d’application dans les différents domaines de la santé et de l’éducation, depuis la prévention jusqu’à l’aide aux personnes en difficulté et en souffrance. Écoute de soi-même et ouverture à l’autre, confiance dans le potentiel de l’être humain, accueil dénué de jugement, soutien et accompagnement guidé, constituent ses principales caractéristiques.

L’Estran asbl propose des ateliers et des stages pour entamer la découverte et l’apprentissage de cette méthode. Mais aussi d’autres choses.

 eau orange bas

Ouvrir les sentiers de la création

 

La disponibilité qui s’offre ainsi au niveau corporel est mise à l’œuvre – littéralement – en y mêlant d’autres sentiers de découverte et de création artistique. Nous souhaitons en effet stimuler les synergies entre cette pratique corporelle et les démarches artistiques dans leur éclairage mutuel, en rechercher les mouvements communs et les interactions. Franchir les barrières, arpenter les rivages et frôler les lisières entre les disciplines. S’engager sur ces autres chemins.

Nous convoquons dans les mêmes espaces des artistes (musiciens, danseurs, comédiens, peintres) et des professionnels du travail corporel pour offrir ensemble des ateliers ou des stages alliant leurs démarches et permettre  ainsi une prise en compte affinée du corps dans le processus créatif. Des appuis précis et plus conscients augmentent aussi bien la qualité du geste en général (et artistique en particulier) que la richesse de son éprouvé.

Une offre peut être faite à des personnes affectées dans leur corps, de faire émerger dans leur existence des espaces de création et d’enrichissement de l’éprouvé corporel, qu’il s’agisse par exemple de burn-out, de souffrance au travail, de douleur chronique.

Partir en voyage

 

Nous aimons aussi à croiser ces démarches en les exportant dans des lieux moins familiers : partir en voyage… Enfin partir sans crainte, se frotter au monde et aux autres. Emprunter les chemins de traverses. Oser les échappées belles, loin des routes balisées. Changer de regard. Nous avons vécu l’expérience en Roumanie et par ailleurs, le Nord montagneux de l’Italie nous accueille pour des stages d’été.